Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Soumise dans l'âme.over-blog.com

Soumise dans l'âme.over-blog.com

La soumission d'une femme libre à son maître adoré...

31 Juillet 2016

Vacances bien méritées!!!

Vacances bien méritées!!!
Vacances bien méritées!!!
Vacances bien méritées!!!
Vacances bien méritées!!!
Vacances bien méritées!!!
Vacances bien méritées!!!

... Notre belle séance vue de mon subspace pour toi mon Maitre bien aimé...

Je suis allongée, telle une soumise docile et aimable servant de mon Maitre adoré, sur mes draps frais et doux, ma tête se laisse porter lourdement sur mon coussin et je respire doucement et légèrement...

J'entends mon Maitre marcher autour du lit, mais je ne sais pas exactement où il est et ce qu'il fait, j'entends juste des bruits d'outils, de tiroirs, et le doux murmure du quartier qui s'éloigne petit à petit...

Je ferme les yeux, j'attends ma sentence, je reste calme mais à l'affût du moindre son, du moindre bruissement de cuir... Du moindre mouvement de l'air.

Je suis prête, aux aguets, et dans une impatience excitante et curieuse de mon futur courroux.

Soudain je sens les dures lanières du fouet me cingler les fesses; puis les cuisses, puis le dos... Doucement d'abord... puis de plus en plus fort.
C'est intense, c'est si bon.
Et plus le coup est fort, plus je ressent ce bonheur et cette jouissance, ce mélange de la douleur et de la joie d'être fouettée.

Mon plaisir est décuplé quand mon Maitre se défoule sur mon dos, on n'y pense pas souvent mais pourtant c'est une partie du corps souvent oubliée et donc encore plus avide d'attentions, de coups et de sensations, puisque si rares...

Je garde les yeux fermés, je suis si bien sous la torture, mon esprit s'évade déjà et je subit ma peine comme la meilleure des récompenses.

Je savoure chaque instants, chaque bruits, chaque mouvement précis de mon Maitre... Je sens son désir de me faire du bien et de m'emmener dans le subspace, je sens son excitation et son plaisir et cela décuple encore plus le mien.

Je ressert mes doigts sur l'oreiller, l'empoignant avec force; comme si il allait m'aider à subir encore d'autres coups de fouets et de cravaches, comme si mes coussins allaient m'apporter la force et l'étouffement salvateur lorsque la canne arriverait sur ma peau...

Mon Maitre change d'instruments, il me donne des coups de canne, de cable, de bois... Il ne s'arrête pas et je n'arrive plus à compter combien de fois déjà il m'a frappé avec plaisir...

J'ai envie de lui dire que je l'aime, que c'est bon, que je suis bien et que je lui suis tellement reconnaissante pour tout cela.
Mais je ne veux pas non plus qu'il s'arrête, et je ne veux pas parler sans son autorisation... Je veux juste savourer l'instant et laisser mes énergies rejoindre les siennes dans le plus pur amour et dans la meilleur des sensations précieuses.

J'entends mon Maitre poser le fouet puis changer encore d'instrument, le coup se fait plus fort et me lacère le cul. J'ai du mal à retenir mon cri, ce cri qui est autant jouissif qu'une complainte et un abandon de mon cœur et de mon esprit.

Je ne sais quand il s'arrêtera ni si il s'arrêtera à nouveau... Je suis dans l'inconnu et je me dois de lâcher prise pour vivre encore plus intensément chacun de ses coups...

Doucement, il se penche vers moi et me murmure qu'il a décidé de me frapper 10 fois avec chaque instruments... Je suis prête car je sais que je saurais où s'arrête ma sentence, mais je suis aussi nerveuse car quand les coups sont comptés, ils sont souvent plus fort et plus précis.

Un, deux, trois, quatre... Je sens chaque coupures, chaque coups, et je dois encore tenir... Cinq, six, sept... Je mords mon oreiller, huit, neuf... Enfin je vais arriver au bout... Dix!!! J'ai résisté et j'ai aimé, mes fesses me brûlent, mon corps est inerte, ma peau est chaude et en sueur et mon sexe est humide à souhait... Complètement excité et fou de cette intense émotion qu'il vient de vivre.

Mon Maitre continue à me faire subir ses coups... Je tiens mon cors sous pression jusqu'à la fin du comptage... Je pleure parfois mais je souris aussi... Je suis partie ailleurs mais pourtant toujours au creux du cœur de mon amour et sous la voix de mon Maitre...

...

Je me retourne sous les ordres de Mon Maitre qui me pose délicatement mon masque pour que je ne puisse plus rien voir.
Il m'attache les poignets puis m'insère mon bâillon dans la bouche pour que je puisse mordre et ne pas crier.
Dans ma tête, tout se bouscule, pourquoi ce masque? Pourquoi ce bâillon? Quelle torture vas t il donc me faire subir pour que je ne puisse ni la voir, ni l'exprimer?

Je respire profondément et j'écoute... J'entends les tiroirs s'ouvrirent, le parfum du gel désinfectant, le bruit des instruments.

...

Je sens qu'il humidifie mes tetons, et dans une douce chaleur coupante, une première aiguille se plante dans mon téton gauche... Puis dans mon tetons droit.
Je mors mon bâillon pour ne pas crier et ma respiration se fait haletante, je ne bouge plus, mes seins sont comme tétanisés.
Je gémis, je me sens enfin contrainte et prisonnière des mains habiles de mon Maitre... Déjà je retourne loin dans mon subspace et je patiente en attendant la prochaine douleur...

Mon Maitre m'écarte les jambes, des dizaines de questions arrivent alors à moi:
Vas-t-il m'insérer des aiguilles, vas-t-il percer mon clitoris, va t il me fister ou m'épingler...
Je tente de faire le vide dans mon esprit pour le laisser œuvrer en toute tranquillité.
Je ne vois rien avec mon masque sur les yeux, et je ne veux pas voir.
Je ne veux pas apercevoir des outils, je préfère me laisser aller à mes sensations et ne pas laisser la peur m'envahir.Je veux tout ressentir pour essayer de deviner ma douce torture et pour être heureuse de la découvrir plus tard.

Oui, je veux aller au delà de la douleur et laisser mon Maitre m'emporter dans mon monde merveilleux et fou...

...

La main de mon Maitre tient fermement ma grande lèvre droite et je sens un pique dans celle ci...
Tout à coup, mon sexe me brûle, je sens ma lèvre s'étirer de mon sexe, comme si elle allait s'arracher, et la chaleur oppressante envahit celle ci.

Je sens toute la force de mon Maitre qui s'insère dans son outil, je ne sais pas ce que c'est, je combat la puissante douleur et je lutte pour l'aider au mieux, le supplice dur encore et encore mais je comprends que mon Maitre n'abandonnera pas alors je garde ma détermination à être la meilleure des soumises et je le laisse continuer avec amour...

Le bruit de la délivrance arrive enfin! Ce bruit si particulier de la chaire qui se transperce et qui se déchire, la brûlure s'étend et pourtant l'apaisement de mon sexe arrive quand mon Maitre relâche ma lèvre pour pouvoir s'attaquer à l'autre côté...

...

Je n'ai plus peur, je sais à quoi m'attendre, je ne sais toujours pas ce qui me traverse le sexe mais je fais confiance à mon Maitre et je sais déjà que je subirais le même sort sur l'autre lèvre dans quelque instants...
Mais je suis encore plus prête et encore plus déterminée à aller jusqu'au bout! J'en suis même impatiente car je sais qu'ensuite je subirais les assauts intrusifs de mon Maitre dans mon sexe et dans mon cul et ma jouissance sera ultime car mélangée à cette douce douleur si rare...

Ca y est, l'autre lèvre est emprisonnée dans sa main... Il force, je me tends, le pique est déjà inséré en parti et la brûlure recommence... J'attends ma libération... Le doux son de ma chaire abdiquant sous le poids de mon Maitre... Je résiste... Enfin la peau lache prise et la puissance de mon Maitre arrive à bout de celle ci...

La deuxième insertion est faite... Je suis au paradis...

Il me semble reconnaître les crochets, c'est lourd et froid, peut être à t il utiliser les grands esses, ceux là même qu'utilisent les bouchers pour suspendre leurs carcasses... Je me sens aussi sauvages que ces bêtes mais bien vivante et j'aimerais encore et encore ressentir cette merveilleuse sensation, ce Delice d'être transpercée et trouée de part en part.

...

Mon sexe se tend et me tire, je suis crispée par peur de bouger...
Je sens de fines cordelettes s'enrouler autour des aiguilles de mes seins et s'étirer jusqu'au crochets de mon sexe...
Je sens les doigts de mon Maitre nouer celles ci a chaque outils...

Voilà je suis complètement contrainte... Et infiniment heureuse...

Mon Maitre m'écarte un peu plus les jambes et insère enfin son sexe dur et délicieux dans mon vagin humide et gonflé...
Il force et s'introduit enfin au plus profond... Je gémis à nouveau, prise entre la douleur et la jouissance, je perds pied et je lache prise.
Je ressent tout à l'extrême, je suis à fleur de peau... ma sensibilité est exacerbée par les crochets qui me tirent le sexe mais aussi les seins...
Je sens mon cœur battre fort et mon corps se tendre encore à chaque coup de rein de mon Maitre et à chaque étirements des aiguilles et des crochets prisonniers des cordes et de ma docilité...

Mon esprit se rends et baisse les armes... Mon orgasme arrive, lentement mais intensément...

Les intrusions de mon Maitre se poursuivent puis d'un coup il décide de me déchirer l'anus pour laisser entrer une douce brûlure en forçant encore et encore son passage...
Il se réinsère dans mon sexe puis ressort et retourne dans mon cul...
Je ne sais plus où est la limite de ma douleur et de mon plaisir, tout me tire, les aiguilles, les crochets... Ma peau...
Mes muscles sont tendus, mes mains se serrent sur les draps... Je sens que la fin de notre accouplement sauvage et tortueux touche bientôt à sa fin...
Je vois cette arrivée sublime comme un repos bien mérité mais aussi comme un déchirement de notre belle bulle...
Je ne sais plus si je souhaite que tout cela continu ou s'arrête enfin... Je veux juste respirer, ressentir, vivre l'instant présent encore et mourir de plaisir...

Je regarde mon Maitre, je le sens, il est en moi, il est moi... Je l'aime tant... Peut être Encore plus en cet instant que chaque jours... Mon amour devient aussi pure que notre sexualité, aussi fort que notre dévotion, aussi fou que notre belle bulle sm... Un amour si rare, si unique... Si parfait.

Je sens le sexe de mon Maitre se gonfler et durcir encore plus, il va jouir en moi, j'attends cela avec une impatience et un désir si profond que déjà mon orgasme commence à me brûler le bas du ventre...

Il accélère ses va et vient, il me tiens fermement les cuisses, ma peau devient de plus en plus sensible à ses intrusions...
Je vois la nouvelle délivrance que va m'apporter ma jouissance.
Je deviens autre, mon corps transcende au dessus de moi et pourtant je suis au plus profond de mon intimité...
Je flotte dans les énergies de mon Maitre bien aimé... Je suis en lui virtuellement et réellement... Je l'entends souffler, soupirer, gémir... Il cri enfin sa jouissance pour remplir mon cul au plus profond...

Nos souffle éperdus se calment, nos corps se taisent, nos lèvres se ferment et comme dans un mélange d'amour et d'émotions fortes, nos peaux se touchent et se frôlent dans la plus belles des délicatesses et dans une tendresse bienheureuse...

Nos regards sont doux, profonds, reconnaissant... Nos visages sont fatigués mais joyeux... notre amour grandi encore... De part notre belle séance que nous venons de vivre mais aussi de part notre folies, notre confiance...

...

Sa main de Maitre bienveillant sur ma main de soumise dévouée et comblée, nous continuons à nous regarder, à respirer, et à vivre l'instant présent en réalisant cette incroyable nouvelle séance mais aussi en attendant impatiemment la suite de nos belle aventures...

Publié par eva à 08:09am

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Irinabdsm 24/08/2016 22:17

Merci.pour ce partage

eva 25/08/2016 05:00

De rien, j'aime partager mon bonheur de soumise et montrer aux autres la véritable image du BDSM... <3